Qui n’a jamais rêvé de vivre dans sa petite utopie ? Qui n’a jamais rêvé enfant d’avoir un bout de terre à soi ? D’y créer son royaume, où tout marche comme on le souhaite ? C’était mon rêve petit, et dans mon royaume il y aurait eu des dragons, une jolie princesse, des chevaliers… Comme tout enfant, mon royaume aurait été un conte. Mais à quoi bon fantasmer ? Les dragons sont des mensonges, les jolies princesses me tournent le dos, et les chevaliers se battent tant contre les baisses de budget que contre les méchants. Puis de toutes manières, j’ai grandi. Toi aussi tu as grandi, et tu n’as plus tes rêves de petit.e de sept ans. Pourtant si aujourd’hui on nous proposait de faire du monde ce que bon nous semble, nous accepterions. On créerait notre utopie. On ne serait sans doute pas les mieux placés, mais on essaierait. Mais on ne m’a pas proposé. Et quand manichéen je demande au Père Noël un monde meilleur, il m’envoie un ordinateur. Ce qui est déjà bien. Parce que sur Internet, on peut s’exprimer. Internet c’est l’endroit où vous pouvez rêver, où comme moi vous pouvez raconter aux robots qui indexent votre site comment vous voudriez que le monde soit. Faute de créer un nouveau monde, ütopya va être mon utopie. Ce n’est finalement qu’une partie de LEGO, pour bâtir un monde différent de celui que l’on connait. À suivre le mardi et le samedi.


Cet article a 2 commentaires

  1. Je viendrais faire un tour dans ton univers deux fois par semaine du coup.

Laisser un commentaire

*

code

Fermer le menu