Être jeune au pays d’Erdogan : comment les jeunes vivent-ils la politique en Turquie ?

Depuis la tentative de putsch instiguée contre Recep Tayyip Erdoğan, président de la Turquie, en juillet 2016, de nombreuses ONG dénoncent le virage autoritaire initié par le pouvoir en place. Amnesty International dresse ainsi un sombre bilan du respect des droits humains dans le pays. L’ONG, dans son dernier rapport daté de 2018, décrit entre autres : « De nouvelles violations des droits humains ont été commises dans le contexte du maintien de l’état d’urgence. Les dissidents ont fait l’objet d’une répression sans merci visant en particulier les journalistes, les militants politiques et les défenseurs des droits humains. Des cas de torture ont cette année encore été signalés […] ». Nous avons donc souhaité donner la parole à quatre jeunes turcs, deux femmes et deux hommes de 18 à 22 ans, qui ont accepté de parler de la liberté politique des jeunes en Turquie. Un constat s’impose : le sujet divise.